Hide : - Bouhouhou... Je suis crooo malheureux! J'ai les cheveux rouges de naissance, y'a que des gamines à mes concerts et j'arrive toujours pas à jouer un accord de 7e de dominante... Ma vie est foutue! Hide : - Snifff, que faire?? Tiens, ma serviette...
Hide : - Je sais ce qu'il me reste à faire! Hide : - Un p'tit noeud et hop!
Hide : - Argllll... adieu... monde... cruel... gllllrr... Oh je bande! Et Hide mourut.
On aurait pu croire que Hide s'en irait retrouver le paradis des boys bands mais ce que personne ne savait, c'est qu'il avait passé un contrat avec le Satan du diable. Etant ado, Hide voulait à tout prix une guitare à piles. Ne voulant pas prendre un crédit à la consommation pour se l'acheter, il préféra vendre son âme pour cela. Mais la contrepartie était rude. Il devait, après sa mort, hanter pour l'éternité les limbes tout en se nourrissant exclusivement de cerveaux humains. Le moment était venu. Hide devint donc... HIDE ZOMBIE!
Hide Zombie : - Faim... dois... manger... cerveau...
Boucleline : -
Hou, hide sama, troooo choupi!!! Cht'adore, chui ta + groonde fan, G tou té mp3!...
Hide Zombie : - Manger... cerveau...
Boucleline : -
Mé... hide sama, kestufé Mé... Arète... hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii!!!!!!!!!!
Hide Zombie : - Donne... ton... cerveau... pouffiasse...
Boucleline : -
Arghhllll... j... respire... mé... l'R... pass... pu!!
Ce que Hide Zombie n'avait pas prévu, c'est que Boucleline suivait des cours de karaté par correspondance.
Boucleline : - Non mé non mé!!!! Tu va voir ta geule toi!
Hide Zombie : - Huh?

Boucleline : - Tien! Tien! Prand sa, é enkor sa! Cono va! Pédok!!
Hide Zombie : - Aïe, ouille, non arrête, non, on avait dit pas les vêtements! Mais je ne voulais que te tuer et dévorer ton cerveau!!! Ah non pas sur la tête!
Hide Zombie : - Ahhhhhhhh, elle m'a ruiné les couilles!!! Ouinnnnnnnnnnnnnnn! Je vais le dire à Yoshiki! Arghhhh!
Et à nouveau, Hide mourut.
Moralité: vivant, mort ou zombie, Hide n'est qu'une fiotte.
Boucleline : - é ouai, chui tèt blonde, mé fo po me faire chié moua! Hi hi hi!

Concept et photos : Marine.
Légendes : les Trasheurs.
Merci à Maman Marine pour le tricotage de l'écharpe fatale.


home