Aussi vrai que le soleil s'éteindra dans moins de cinq milliards d'années, il est indubitable que la langue française fera de même dans moins de 50 ans. Vous avez sans doute déjà remarqué que, sur de nombreux forums, des individus ont définitivement abandonné l'usage de leur langue maternelle pour une bouillie de mots écrits en phonétique, comme lorsqu'ils composent un SMS. La tendance ne va pas en diminuant hélas!
Tordant de constater que, bien souvent, des étrangers savent mieux parler et écrire français que des gens du cru! Pauvre France! Et lorsqu'un modérateur leur demande de faire des efforts d'écriture, ils s'énervent, argumentant que "
tous l monde ekri com sa" et qu'ils n'ont pas le temps de corriger. Pas le temps? pas envie? ou tout simplement pas capables? En filant le BAC à des crétins qui n'auraient pas été plus loin que la classe de 5e au collège trente ans en arrière, et leur faire poursuivre le plus longtemps possible de hautes études où ils n'apprendront rien d'utile mais parce que, pendant qu'ils glandent à la fac, au moins, ils ne sont pas inscrits sur les listes de demandeurs d'emploi, il ne faut pas s'étonner que le niveau intellectuel de la jeune génération soit aussi bas de nos jours. Ça brigue des licences mais ça ne sait toujours pas accorder un participe passé...
Mais il y a pire que ces illettrés fiers de l'être, voici le langage "choupi". Alors là, on sombre dans le débile plein pot. La majeure partie de leurs utilisateurs sont des nanas âgées entre 12 et 30 ans et bien immergées dans le monde des japonisants. Cosplayeuses, fan de yaoi, de Jpop, de manga, de mode japonaise... On trouve de tout! On les appelle aussi très souvent des "pauvres filles" et elles sont décrites avec minutie dans nos portraits de fans
.
Etant déjà naturellement attardées, elles forcent le trait en déformant volontairement tous les mots de leur conversation écrite, voire même verbale, pour leur donner un son enfantin et plus joli. Joli pour elle veut dire tout rose avec des paillettes... Elles y mêlent les quelques mots japonais qu'elles ont pu glaner dans leur blog racontant jour après jour leur néant quotidien et n'hésitent pas à en rajouter des caisses à l'aide de gif animés totalement écœurants et de texte de toutes les couleurs.
Ces déchets humains méritent la mort pour tout le mal qu'ils causent à la langue française mais plutôt que de les éradiquer en leur envoyant nos brigades d'exterminateurs, nous avons préféré nous moquer d'elles et consacrer une page éducative destinée à traduire leur idiome d'idiots dans un langage compréhensible. C'est maître Capello qui serait fier de nous! Voici le dictionnaire de la pauvre fille!
Malgré la pauvreté de leur vocabulaire (moins de 400 mots en moyenne), c'est un travail de longue haleine et pensez à tous les neurones que nous avons perdus pour vous...

A

Arigato, arigatou, aligato, aligatou, alligatow: merci (en japonais).

Accueuil, acceil, acceuil, aceuille: accueil (le plus souvent en première page de site ou de blog).

Amuuuur: amour.

Arf: sorte de rire exprimé devant une réplique cynique.

@ peluche!: à plus, au revoir.

A'k'oz: à cause.

Azi: vas-y.

 

B

Bouh, bouhou, boh, bah: lamentation.

Bize, bizou, bisooooooo, bizoooouuu, biyou, Bizuw: bise ou bisou.

Bonyour, bouyour, biyour, bijour: bonjour.

Bo, boooo, bôôôôô: beau.

Bavardeuuhh: bavarde.

Baka: imbécile (en japonais).

Belleuh: belle.

Blogy, bloug, blogounet: blog.

Bicou, boucou, boukou: beaucoup.

Beuuuh: exprime l'exaspération ou le dégoût.

Bishou, bishi, bishounet: bel homme, mon chéri, mon chouchou (bien souvent une tafiole visuelle).

Bé: étonnement.

Bin, ben: bien.

Beuuuurkkk: exprime le dégoût.

 

C

Choupi, choupinet, choupikawaii: mignon.

Cro, crooo: trop.

Ch'ai ou ché (po): je sais (pas).

Chiper, chupa, chuper: super.

Ci: c'est.

Crofort: trop fort.

Cercueuil, cerceil, cerceuil, cerceuille: cercueil (le plus souvent sur les sites ou blogs des gothiques-lolitas).

Ch'tit(e), chitit(e): petit(e).

Chui: je suis.

Cha: ça.

Chu: je suis (peut également exprimer un baiser en fin de post).

Chan: suffixe japonais que la pauvre fille utilise pour toutes ses copines.

Chari(e), chiwi(e), chewi(e), chiri(e): chéri(e).

Copiteuse/copiteur: copieuse/copieur.

Coquinou: coquin.

Calînnnnnng: manque et demande d'affection prononcé (revient très souvent donc).

C'moooooooooooooooooooooooon!: cri des fans de Razor Ramon Hard Gay.

Chavais: je savais.

Ché po joust: c'est pas juste (mode Caliméro on).

Chuw: chou.

D

Darien: de rien.

Di: des.

 

E

Et: est (très souvent confondu).

Ejectation: éjection.

 

F

Foooooooooooooooooooooo!: cri des fans de Razor Ramon Hard Gay.

 

G

Gacktounet, Gackt d'amour, Gackt sama, Gackt choupi: pédé (insulte).

Giga: très.

Gomen, gomenasai: désolé (en japonais).

Gron, grond: grand.

Gniiiiiiii: exprime au choix une profonde contrariété ou un effort "intellectuel" intense (chose rare).

 

H

Hidounet, Hide d'amour, Hide choupi, Hide sama: passe-moi la serviette que je soulage mon cou douloureux.

Hydounet, Hyde d'amour, Hyde choupi, Hyde sama: personne de petite taille.

Harcelation: harcèlement.

Hi hi hi, hihihi: rire de la pauvre fille.

Hin hin hin: rire diabolique de la pauvre fille.

Hu hu hu: rire gras de la pauvre fille.

 

I

Ipi: et puis.

Ike ike: allons-y (en japonais).

Iiiiiiiiiiiiiiiiiiiii: cri d'effroi de la pauvre fille.

 

J

Juillet: je lui ai.

Jipon: Japon.

Japonions, japonitos: japonais.

Jouli: joli.

 

K

Kro, krooo: trop.

Kan: quand, qu'en.

Ka: qu'à.

Kon: qu'on.

Ki: qui.

Kelkun, kekun, kelk1, kek1, kk1, kunkun: quelqu'un.

Koupine, koupineu, koupineuh, koooopiineuuu: copine.

Koupin: copain.

Kissou: kiss.

Kawaii, kaouayiii: mignon (en japonais).

Kikou, kikoo: coucou (bonjour).

Kona: qu'on a.

Kikounet: petit coucou.

Konnichiwa, konitchiwa, konishioua, con nichon ouah: bonjour (en japonais).

Keewl, kioul: cool.

Kisouilles: kiss (un baiser).

Kyaaaa: joie intense.

Kwa: quoi?

 

L

LOL, lol, ultralol, gigalol, megalol, mélol, trolol: rires (exprimé de façon compulsive et très souvent lorsque ce n'est pas drôle du tout).

Lolesquement: avec énormément d'humour.

Li: les.

Lapinou: lapin.

Léchouille: bisou, au revoir.

 

M

Marchi, mirchi, merwchi, marki, merki, mersi, michi, mici: merci.

Mimi: mignon.

Mana d'amour, Mana sama, Mana choupi: travelo (insulte).

MDR: mort de rire.

Michant(e), missant(e): méchant(e).

Mamoureuh: mon amoureux (souvent exprimé au sujet d'un chanteur visuel).

Minan: mais non ou maintenant.

Marreuh: marre.

Méééé, méééeuhhhh, maaaaayyyyyeuh: mais (attitude défensive).

Maladeuuuh: malade.

Mwa, mwuah, moa, moua: moi.

Muh, mû: profonde incompréhension.

Mwé: oui.

 

N

N': n'a pas de sens particulier mais se met très souvent devant n'importe quel mot commençant par une voyelle.

Namoureux: (mon) amoureux.

Neuil, neuille, nieu, nieunieu: oeil, yeux.

Nyooo: bonjour.

Nan: non.

ね: ne (particule japonaise que les nipponnes mettent très souvent à la fin de leur phrase pour justement signifié leur féminité et que les pauvres connes françaises collent comme suffixe à tout bout de champ pour montrer qu'elles connaissent trois mots de japonais; veut également dire "dit" en japonais, dans le sens "n'est-ce pas?").

Nyo: profonde incompréhension.

Nyeuuuh: extase devant une tarlouze visuelle.

Naaaaaaaa: intraduisible mais souvent employé pour se vanter.

 

O

Ohayo, oayo, ohayooooooo, oyo: salut (en japonais).

Ossi, o6: aussi.

Oooooo: étonnement et/ou heureuse surprise.

Oué: oui.

Oki, okidoki, ouki: ok.

Okaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaay!: cri des fans de Razor Ramon Hard Gay.

 

P

Piti (te), pitiou: petit(e).

Pu: plus.

Po, pôôôô: pas.

Plizir: plaisir.

Pi: puis.

Powa, powaaaa, pawaaaa: power.

Pôvre: pauvre.

Po rave: pas grave.

Poukoi, pkwa: pourquoi.

 

Q

Qouwa: quoi.

Qollège: collègue (à ne pas confondre avec collège).

Quwi: Q.I.

 

R

Ressucitation: résurrection.

Réincarnatation: réincarnation.

Rooooo: étonnement (souvent devant une expression triviale).

 

S

(je) suki: (j')aime (en japonais).

Sama: suffixe japonais que la pauvre fille colle derrière le nom de l'artiste japonais qu'elle vénère, très souvent un clown visuel ou une tapette décolorée.

Sowwy: sorry.

Siouplé: s'il vous plaît.

Senkyui: thank you.

Supa: super.

Sensei: professeur (en japonais).

Stoplé: s'il te plaît.

Scarifission, scarificission: scarification.

Stili: stylé (avoir du style).

Stoo: c'est tout.

 

T

Tro, troooo, trow, trooow: trop, très.

Tit(e), titite: petit(e).

Tomodachi: amis (en japonais).

Tof: photo.

Ten: tant.

Toua: toi.

Toupine, toupain: copine, copain.

Tutalur: tout à l'heure.

Tmtc: toi même tu sais.

 

U

Ui: oui.

 

V

Vi, voui: oui.

Vé: vais.

Vala, wala: voilà.

 

W

Whahahahahaha!: rires.

Wiiiiiiiiin: réaction de la pauvre fille devant une photo de sa tapette visuelle préférée embrassant une autre pauvre fille).

 

X

 

Y

Y: il ou et.

Yaka: il n'y a qu'à.

Yo!: salut.

Yattaaa!: j'ai gagné (en japonais), exprime une joie intense après une réussite.

 

Z

Zi: j'y.

Ze: je.

Zoli, zouli: Joli.

Ze t'aimeuh: Je t'aime.

Ze t'adoreuh: je t'adore.

Zuste: juste.

Zizir: plaisir.

home