Rien n'est éternel dans ce monde voué au chaos. Tout doit mourir un jour et finir dans le néant bienfaiteur de l'oubli absolu. Même Internet n'est pas épargné par cette dure règle! En voyant le nombre de sites-cadavres ou moribonds s'amonceler, l'idée nous est venue de réunir ici, dans une sorte de "hall of fame", tous les sites Jpop français morts, agonisants, avortés et autres projets mégalomaniaques qui n'ont jamais pu voir le jour, vu qu'il est beaucoup plus facile de dire que de faire. Bref! un monument érigé à tout ceux qui ont apporté leur pierre (ou leur grain de sable tant pour certains leur participation fut ectoplasmique) à l'édifice de la reconnaissance de la Jpop par chez nous, pour que personne ne puisse les oublier. Amusant de constater que bien des sites recensés ici acquièrent ainsi, par leur état de cadavre en putréfaction, une gloire qu'ils ont vainement cherché de leur vivant.
Recueillons-nous un instant et prions ensemble pour le salut éternel des âmes de ces pauvres sites. Recueillons-nous ensemble sur ces malheureuses pages qui ont connu d'atroces douleurs avant de sombrer définitivement. Prions pour leur repos éternel et espérons que Dieu, dans son immense sagesse, pardonne à ces webmasters en herbe, leurs nombreux péchés, comme l'orgueil, car c'est souvent le désir de voir flatter son ego avec un site énergique et précurseur qui motive leur création; la jalousie, car c'est l'esprit de concurrence qui entretient leur mise à jour; et enfin la paresse, puisque c'est le péché final qui les fait tomber pour la plupart dans les gouffres infernaux. Les sites sont le reflet de notre égocentrisme, et leur médiocre pérennité montre à quel point nous sommes vils. Repentons-nous devant les tombes de ces pécheurs! De pixel, ils retournent à l'état de pixel. Amen!


 Bannière, webmaster(s) et désignation Epitaphe, date de naissance et de décès

KawaiidolZ par Lo.

Plusieurs adresses, un seul échec : KawaiidolZ devait parler des chanteuses dont on nous rebattait déjà les oreilles ailleurs, plus quelques autres... enfin bref c'était selon le sens du vent et l'âge du capitaine. Ajoutez à cela des news pas très fréquentes et faisant écho à ce qu'on avait déjà lu sur des sites plus importants, et vous comprenez mieux pourquoi le webmaster a jeté Bob assez rapidement...
Lancé en décembre 2005, enterré en avril 2006.

Misono World par Kahla

"et oui... apres 1an d'activité le site francophone de Misono Koda ferme ses portes. Je remercie tous les fans qui on visité Misono World depuis sa création en mai 2006!! Je suis toujours très fan de la petite Miimi, mais le site commencait à me lasser est comme vous avez surement pu le constater ça fait un bon moment qu'il n'a plus été mis à jour bien qu'il y ai toujours des news!"

Ce serait regrettable si le site avait apporté quoi que ce soit de nouveau sur la chanteuse, mais il ne s'agissait que de collecte d'infos et fichiers trouvés ailleurs...
Créé en mai 2006, abandonné au bord de l'autoroute au printemps 2007.

http://mimi-nacchi.ca.cx

Mimi Nacchi par S'y

A une lointaine époque, lancer un site sur Natsumi Abe avait presque du sens, mais aujourd'hui, même ses producteurs n'en ont plus rien à faire d'elle alors... Et même en occultant ses échecs commerciaux en aggravation constante, les news ne se bousculent pas au portillon. Mimi Nacchi a disparu sans laisser d'adresse, ni sans que personne ne s'en aperçoive, et c'est ce qui pend au nez de la "Mimi Nacchi" elle-même. Ça lui apprendra à être trop jolie!

http://www.jpop-pv.com

Jpop-pv par Hyru

Tenir un site de téléchargement n'est pas une sinécure, et Hyru en a vite fait l'apprentissage. Mettre sa (longue) playlist en ligne ne suffit pas à satisfaire les leechers de tous poils qui hantent la toile, encore leur faut-il leur lot de chair fraîche/fichier vidéo régulièrement, et ça, quand on héberge ses fichiers sur un serveur perso, ce n'est pas facile ! Le système de requêtes par mail a fini par avoir la peau du webmaster qui a bientôt déserté son site, laissant quelques mois ses jolies images rotatives de bikinis avant que le site ne meure de sa belle mort. Amen.

Shine Magazine par les éditions Shine

Ils sont presque jeunes, ils sont presque beaux, ils sont un peu ambitieux, ils aiment le Japon (et la Corée, et la Chine...), et ils ont l'intention de révolutionner la presse nippophile. Autoproclamation :
Shine. Nouveau magazine. Des sujets volontairement élitistes. Un style littéraire. La passion des loisirs japonais en version papier encré. Retrouvez les meilleures plumes du milieu japonisant français : SM, Aude Boyer, Julien Sonzogni, Pierre « pyro » Equoy, Michel « Kokoro » Bolechala etc. Sauf que le secteur de l'édition n'est pas tendre, que la distribution en France c'est tout une affaire, et que faire tourner un magazine soigné sans un bon groupe de presse derrière soi, c'est se tirer dans le pied... La rédac de Shine l'a hélas compris à ses dépends.
Lancé fin 2006, en faillite depuis le premier trimestre 2007.

Kuuchan.com par Tipheyne

12 sorties en 12 semaines, ça motiverait bien des webmasters, et Tipheyne était en effet pleine de projets : Kuuchan.com était un site ambitieux qui envisageait de devenir une référence sur Koda Kumi, proposant une vaste base de données sur les chansons, les vidéos... et bilingue de surcroît ! Sauf qu'une fois passé le marathon de sorties, la motivation a décliné progressivement et le site est tombé en panne sèche l'été suivant, avec des pages toujours en construction et d'autres désespérément dépassées ; c'est le problème lorsqu'on choisit un tel sujet.
Sorti de terre en novembre 2005, abandonné en juillet 2006.

heat-land.com par hideki

Victime de la mode, tel est son nom de code... Heat-land a été l'un des nombreux sites à avoir brutalement vu le jour suite au coup marketing de Koda Kumi pendant l'hiver 2005-2006. Oui mais voilà, un site ça s'entretient. Oui mais voilà, il était déjà bien mal conçu à la base, alors le faire survivre, n'en parlons pas. Se perdant dans ses layouts (tous plus chargés et hideux les uns que les autres, mais au moins c'est assorti au sujet), et essayant de rester à jour des scans et autres downloads arrivant perpétuellement, le webmaster a fini par lâcher l'affaire, sans doute aussi par désintérêt vu que les gros coups de pub étaient finis.
Bien monté et mort d'insolation en 2006.

Kumi-chan par ?

A une époque, c'étaient les sites sur Ayumi Hamasaki qui s'ouvraient et se fermaient tous les mois, mais vu l'actu d'Ayu, c'est beaucoup moins fatigant d'ouvrir un site sur Koda Kumi puisqu'il ne se passe pas un jour sans qu'elle montre ses fesses quelque part ! Kumi-chan a donc vécu ce que vivent les roses, pendant les vacances, pour faire patienter son illettré de webmaster entre deux années de fac.
Mis au monde en juillet 2006, inhumé en octobre de la même année.

San ga Koronda... par mana_59

Un nombre important des fans de musique japonaise en France écoutent du Visual (sic), mais l'ironie du sort c'est que rare sont ceux qui sont suffisamment intéressés par la question pour se lancer dans un site, préférant les skyblogs, c'est moins fatigant. San ga Koronda... avait au moins le mérite d'essayer, ne serait-ce que de façon fugace... Quant à la version internationale en anglais, allemand, espagnol et chti, on l'attend encore.
Excavé et remis en terre en 2004.

Senritsu par Kuro

Senritsu était une tentative de site très généraliste sur la pop culture japonaise, un de plus ; musique, animation, ciné, jeux vidéos... tout le monde avait droit à ses trois pixels de présentation, de review, de news ou de téléchargement ! A force de vouloir parler de tout, le site a fini par ne parler de rien : le webmaster est passé à autre chose, ou plutôt la même chose, mais ailleurs, et en moins gros. En fait il avait surtout envie de changer de layout, et on le comprend. Gageons que le prochain site atterrira dans la fosse commune également !
Venu au monde en septembre 2003, a traversé les eaux du Styx en juin 2007.

Mytik Ayu par David

Après avoir recopié la discographie de la chanteuse (déjà présente en de multiples exemplaires sur internet) sur ses frames toutes neuves, ainsi que la biographie reprise chez HamasakingdoM (autant se servir chez les meilleurs - on le lui fera vite remarquer), le webmaster a sans doute ressenti une fierté immense... sans compter tout le travail sur les "musiques traduite mais seulement en japonais pour l'instant"... Tout était dit ! Pourquoi faire en plus des mises à jour après ça ?
Apparu fin 2004, planté là au premier trimestre 2005.

EotS par ?

EotS (pour Eyes of the Spirit) n'avait pour ambition que de reprendre des profils sur Ayumi Hamasaki, BoA, Nami Tamaki, et Lee Hyori, y accoler quelques images trouvée via Google, avec une navigation laborieuse, et ainsi en profiter pour exposer des créations personnelles tape-à-l'œil qui n'intéressaient personne, pas même le webmaster qui eut vite fait de tout laisser en plan.
Né en automne 2005, a crevé la bouche ouverte en 2006.

World-of-BoA par Tatsuya

Au début, Tatsuya était motivé. Disons, au moins les deux premières semaines. Mais bien vite les news se sont limitées à quelques copier/coller et les mises à jour sont devenues minimalistes. Le webmaster s'est enfui au bout de six mois à peine, et c'est un ami qui a dû le prendre par la peau des fesses pour qu'il fasse au moins un message d'adieu. C'est pour dire s'il était motivé !
Créé en octobre 2004, pourrit sur pied depuis mai 2005.

BEST OF SOUL par Seba

Si BEST OF SOUL (ex-BoAngel) a résisté un bon moment aux outrages du temps, c'est parce que son webmaster s'en est servi pour faire d'extraordinaires progrès dans la langue française, même si les mises à jour étaient particulièrement irrégulières. Pas de chance, c'est quand il a commencé à maîtriser sa langue maternelle qu'il est parti pour une semaine au Japon, et depuis, plus de nouvelles.
Lancé en janvier 2004, en stase depuis octobre 2006.

http://boa-ngel.as-france.fr/web/otsuka/ai_top.html

Strawberry Ai par Seba

Comme la plupart de ses confrères, Strawberry Ai s'est dépêché de déserter le terrain dés qu'Ai Otsuka prit un peu de plomb dans l'aile... vite, vite ! Le webmaster est revenu (un temps) à son activité première, BoA.
Retourné à l'état de poussière en 2006.

Otsuka-Dream par Daniel

Encore une désertion à porter au crédit des fans d'Ai Otsuka ! N'ayez pas de regret, Otsuka-Dream était écrit en franglaiSMS, tout le soin était apporté au layout, et il ne faisait que répéter ce que vous aviez déjà lu ailleurs. Lancé courant 2006, stoppé net la même année.

Love Ai par Floriane

Proclamée un peu vite nouvelle reine de la Jpop, Ai Otsuka a rapidement fait des émules, et les sites ont poussé comme des champignons. Une fois que les webmasters se sont aperçus qu'elle ne faisait que du copier-coller des chansons des autres, puis de ses propres chansons, il était trop tard, il ne restait plus qu'à fermer boutique... Floriane a vite suivi le mouvement, et a tout aussi vite baissé le rideau.
Poussé en mars 2005, recouvert par la mousse courant 2006.

Happy Ai par Nako

La webmastrice confesse :

"Je sais que certains seront peut-être déçus mais cette décision de fermer le site a été mûrement réfléchie. Plus cette année 2006 s'écoulait et plus je sentais que je n'étais plus fan! Ai ne me surprend plus et c'est seulement cette année que j'ai réalisé les limites de son talent. Je suis toujours très fan de son début de carrière et Kingyo Hanabi me fait toujours autant voyager mais ces nouveaux singles sont bien fades. Ai ainsi que Happy Ai ont été des choses importantes dans ma vie. Tout d'abord parce que j'ai adulé Ai pendant une très longue période ensuite parce que Happy Ai a été mon premier site et c'est avec lui que j'ai progressé. Vous pouvez continuer à visiter le site pour le moment mais si à l'avenir je décidai de me lancer dans un autre site j'utiliserai sûrement cet espace. J'espères que quelqu'un fera un site sur Otsuka prochainement. Tout tout cas si quelqu'un décidait de le faire il aurait tout mon soutien car Ai est tout de même une artiste unique et méritante qui a toujours vendu son talent et non son corps pour réussir. Merci d'être resté fidèle au site pendant ces 1 an et demi."

Eh oui, les rats quittent le navire !
Créé en avril 2005, rétamé depuis décembre 2006.

GO! par mani

GO! était une tentative louable d'élargir un peu les horizons du public francophone en présentant le groupe ZONE. Premier coup du sort : le groupe se sépare en 2005. GO! prépare donc sa reconversion en espérant se focaliser sur la carrière de la chanteuse Miyu... mais deuxième tuile, la carrière solo en question ne démarre jamais vraiment. Se concentrant alors sur MARIA, l'ersatz de ZONE, GO! tente de retrouver un second souffle mais là encore, le groupe se montre peu coopératif en ayant le moins d'actu possible. GO! finira par rendre les armes, en l'absence de plan B, ou C, ou D, ou peu importe...

http://gacktsama.com

Gackt-sama par Moku

Certains webmasters n'ont rien compris. Devant le désamour que subissent leur idole, ils persistent dans les mêmes erreurs, comme par exemple créer indéfiniment le même site sur cette sacrée folle de Gackt. Le site a fini par s'éteindre dans un silence étourdissant pendant que sa webmastrice mettait bas, mais pour renaître début 2007 sous l'appellation Gackt.fr une fois que le bambin a su marcher... on vous tient au courant.

http://gackts-secret-garden.com

Gackt's Secret Garden par Miyu

Les temps sont durs pour Gackt ! Son public le fuit et les sites ferment les uns après les autres. Schéma habituel ici : site tout nouveau tout beau, avec une tentative d'offre de téléchargements, un embryon de galerie et tout le tremblement, tout ça suivi d'un forum dans la foulée, et puis évidemment extinction progressive dans l'indifférence totale. On pourrait se dire que les midinettes s'étaient tournées vers un autre site, mais non, elles s'étaient plutôt enfin tournées vers des chanteurs (à peu près) hétéros.
Né en 2004.

Fully Gackt par Sylvie

A une époque, Fully Gackt a frôlé l'exhaustivité ! Sauf que même en freinant sur les sorties et les apparitions publiques, Gackt a tout de même réussi à semer la webmastrice en chemin ; laquelle a préféré se consacrer à the Gazette à temps complet.
Arrivé début 2005, en sommeil depuis mai 2006.

Colorful par suiteikana

Voilà ce que c'est que d'avoir les yeux plus gros que le ventre ! Lorsqu'on a déjà de nombreux sites à gérer, en ouvrir un sur un groupe déjà en passe d'être oublié par le public japonais augure déjà d'un bel enterrement, et ici, le handicap supplémentaire était de réussir à trouver quelque chose à dire sur la chanteuse sensée être le "plus produit" du site. Ça n'a pas raté : Colorful s'est embourbé en peu de temps et a fini par n'être qu'une redirection vers un autre site (anglophone cette fois) à l'abandon également...
Né courant 2006, passé de vie à trépas la même année.

handmc par Jkawai

handmc a tout compris au groupe HIGH & MIGHTY COLOR : à peine mis sur pied, le site est déjà tombé en décomposition au bout de 4 mois. C'est à peine moins que la popularité dudit groupe au Japon, après tout.
Mis en ligne en janvier 2006, oublié depuis avril de la même année..

http://hikarijapan.site.voila.fr

HIKARI JAPAN par NAZCA

Sitôt qu'une célébrité japonaise (même de seconde zone) fait un geste envers la France, elle y trouve subitement des fans qui ignoraient son existence quelques mois plus tôt, mais qui se sentent soudainement inspirés de créer un site à sa gloire. HIKARI JAPAN avait au moins le mérite d'accorder un peu d'attention à KOKIA, ce qui fait toujours un peu de changement, mais l'enthousiasme a fait son temps... Récupéré par un tout autre genre d'activités, HIKARI JAPAN est un témoignage assez révélateur sur ce qui fait les fans de Jmusic en France !
Passé à un autre type d'oralité depuis début 2006 environ.

Rina Aiuchi Unofficial Site par Gigelf

Rina Aiuchi, l'idole du pauvre, a ses aficionados sur la toile... enfin quelques uns, disons. Le webmaster faisait partie de ces motivés d'un jour qui n'ont même jamais pris la peine de finir leur site, ne parlons même pas de le mettre à jour ensuite !
Mort-né pendant l'hiver 2005 ; toujours en construction.

Aikopop par Anthony R.

Son auteur nous dit:

Quand je me suis lancé dans ce site sur Aiko, j'avais l'espoir de faire découvrir autre chose que celles qui squattaient l'attention des djeuns (je vous épargne les noms). Presque 3 ans plus tard, rien n'a changé. C'est toujours les mêmes tartes qu'on bouffe et, pour ne rien arranger, Aiko nous sert de la soupe. L'indigestion. Dommage, ce site en français, majoritairement visité par des japonais (!), fonctionnait plutôt bien et je suis assez fier du travail accompli. Je vais maintenant retourner dans mon coin et pester en vieux con que je suis.
Ouvert le 10 Août 2003, fermé le 15 Avril 2006.

Uzai Otsuka par Kalimero

Resté moribond depuis bien trop longtemps, la sclérose en plaques a fini par paralyser totalement Uzai-Otsuka. Avec les preuves flagrantes de pompages d'Ai Otsuka chez d'autres artistes pour composer ses propres chansons ainsi que le niveau général de ses fans français, la webmastrice a définitivement perdu toute foi en la crétine en titre d'Avex. Le fond de son site (traductions de news, d'interviews et galeries de photos inédites) aura permit à quelques sans-gênes de remplir leurs Skyblog et autres forums à tendance choupi SMS…
Ouvert en juin 2005, éradiqué le 1er avril 2006, et ce n'est pas une blague!

Kuuchan.fr par ?

Ayumi Hamasaki étant désormais has been, les regards des masturbés et autres pauvres filles se tournent vers Kumi Koda. Amusant de constater que plus le produit est vulgaire, plus le public est nombreux et très souvent débile. Un parfait exemple nous en fut donné avec ce site, Kuuchan. Son auteur, totalement illettré, ne s'est pas gêné en repiquant toutes ses pages sur Kumi aux auteurs du site V-stuff, ce qui provoqua la colère et une plainte de ceux-ci. C'est le père du webmaster de Kuuchan qui dut prendre les choses en main et, après avoir probablement flanqué une avoine à son sale gamin voleur, s'est platement excusé en son nom auprès des pillés. Ah les jeunes de nos jours franchement...
Ouvert en janvier 2006 et abandonné le même mois.

Hana Mango par Mani

Un site de wallpapers que nous avions déjà enterré en 2004 mais que sa "webmasteuse" avait décidé de sauver coûte que coûte. Hélas! l'acharnement thérapeutique a ses limites et le revoici parmi nous, pour les mêmes raisons qu'en 2004 d'ailleurs (pas le temps, plus envie), et probablement pour de bon cette fois-ci.
Ouvert en 2003, abandonné en 2006.

Ailand par Aibon chan
Bienvenue sur AILAND, site Français consacré aux Morning Musume, plus particulièrement à ma favorite AI KAGO et au Hello Project ! Aprés une longue absence, Ailand reviens dans une Version 2.0 avec un nouveau design, une interface plus claire et des mises à jours. Vous trouverez une base de donnée et des renseignements sur certains groupes et personnalités qui composent le Hello ! Project. N'hésitez pas à m'écrire (laetichan@hotmail.com) ou à me laisser un message sur le Tagboard (sur cette page) si vous avez des questions.

Bonne balade au pays des Morning Musume *^_^*

Ce énième clone de Mini Mari consacré à Ai Kago proposait le combo classique des sites sur les Morning Musume : news-download-disco. Le peu de fond présenté dans ces pages n'était qu'un repompage des sorties singles et DVD du site officiel et vaguement traduit, donc sans grand intérêt, complété par quelques mp3 se battant en duel. Plus préoccupée par ses pseudo-talents artistiques et sa petite vie bien vide exposés sur son blog, la webmastress a peu à peu laissé son site en perdition pour exposer fièrement ses croûtes colorées sur la toile, trompant par la même occasion les MM avec Ilona Mitrecey (située encore plus bas sur l'échelle de la qualité musicale). Les croassements continus des corbeaux et autres vautours nous poussent à enterrer ce cadavre tout rose et gélatineux laissé à pourrir sous la chaleur estivale d'août 2005. Notre "truc rose/violet du mois" en quelque sorte... Ouvert en 2002, abandonné en 2005, killé en mars 2006.
http://jannedaarc.free.fr

Another Daze - Janne Da Arc par Iarwain
Description : Propose toute l'actualité du groupe Janne Da Arc, ainsi qu'un historique complet, le profil de ses membres, leur discographie, les paroles de leurs chansons, les dates de concert, quelques vidéos et galeries.

Le webmaster nous explique le pourquoi de la fermeture de son site:

Si vous avez atteri ici depuis l'adresse http://jannedaarc.free.fr/ ou http://www.janne.fr.st/, bin comme vous le voyez, ca marche plus. Un site fermé, donc pas mis à jour, ca fait très moche passé un temps. Donc voilà, adieu ANOTHER DAZE. Ca aura duré un peu moins de 2 ans en tout, c'était chouette, snif. Maintenant Janne est devenu un groupe de JPop, c'est pas ca qui m'intéressait chez eux, mais ca leur a permis d'acquérir une certaine notoriété, donc y'aura bien quelqu'un pour refaire un site sur eux un de ces jours. D'ici là, le contenu de mon site a été recopié par plusieurs autres (sans demander, sans mettre aucun crédits, en virant même les remerciements que je laissais à mes sources, et avec carrément du hotlink vers mes fichiers parfois), donc c'est pas comme si ANOTHER DAZE était totalement mort.

Bienvenue dans le monde merveilleux du Net Iarwain! Ouvert en 2003, killé en 2005.


http://larcenciel.ifrance.com

L'Arc-en-Ciel
Biographie, discographie, photos et vidéos du groupe japonais. Forum.

Aucune info disponible.

http://users.skynet.be/bs363416/

J-rock
Consacré aux plus grands groupes de rock japonais avec biographie, discographie et meilleures chansons.

Aucune info disponible.

http://sites.neeweb.com/love2hyde/

Pink Spider
Propose, pour l'instant, une biographie du groupe L'Arc~en~Ciel et un forum dédié.

Un site consacré à l'Arc-En-Ciel et qui s'appelle Pink Spider?? Curieux mélange. Encore un(e) qui a confondu Hide et Hyde... Sa disparition ne manquera à personne. On parle de ce site, pas de Hide. Quoique...

Aya no Tameni par Charangoboy

Le webmaster parlait de "mise à jour". Il avait confondu avec "mise en bière"...

Simply Charmy par Boots

Faire un site sur Rika Ishikawa, c'est prévoir au minimum 100mo de galerie. Pas toujours simple à gérer. A cause de ça, Simply Charmy accusa de nombreux problèmes d'hébergement pour ses galeries. Le site est désormais à l'abandon depuis mars 2005, faute de temps à lui consacrer peut-être mais plus probablement pour cause de paresse. Ouvert en 2004, à l'abandon depuis mars 2005.

Manga Musume par Ruu-Kun

Un petit site que nous avions oublié et qui proposa les classiques galeries et autres médias sur les Morning Musume un peu avant que cela ne devienne la mode. Ouvert en 2002, fermé en 2004.

A LA TIERRA par Van

Faire des sites Jpop, c'est bien, même si c'est sous Word et qu'on les truffe de gif animés à chier. Sur des artistes presque inconnus, c'est très bien, même si on fait une faute d'orthographe à chaque mot. Mais les tenir, c'est encore mieux. L'ami Van ayant tant de sites sur le feu que ces quatre là ne durèrent pas bien longtemps et furent abandonnés très rapidement. On lui pardonne mais que cela ne se reproduise pas où nous serions obligés de révéler sa coupable passion secrète pour Gackt sama. Ouverts et abandonnés en 2004.

Noon Melody par Van


Who is this girl? par Van


My Little World par Van


Deadly Frozen par Zgant

Quand on fait un site sur des artistes aussi frais et vivaces que X Japan, Luna Sea ou Dué Le Quartz, il faut s'attendre à un moment donné de finir comme eux. C'est ce qui est arrivé ici. Ouvert en 2002, fermé en 2005.

Kyoufu No Visual par Matyaa et Freya

Bienvenue sur Kyoufu No visual. Avant de vous laisser entrer, nous préférons vous avertir de quelques petites choses cruciales... Ce site et son contenu ne sont pas des vérités générales, en effet les propos tenus ici n'engagent que ses deux créatrices Matyaa et Freya. Le contenu pourrait choquer certaines personnes qui auraient tendance à prendre ses idoles visualeuses comme des dieux, qui ne font aucune erreur, qui sont toujours beaux, comme des divinités dont on ne peut se moquer. A notre avis, mieux on se moque plus on est fan, parce qu'il faut savoir prendre du recul sur certaines choses. Mais ça tout le monde n'y arrive pas, donc si vous vous savez susceptible, et en particulier quand on touche à vos mamours, n'entrez pas, fermez tout de suite cette fenêtre et n'y revenez pas. Pas avant d'avoir changé d'avis sur tout ça, en tout cas. Sachez que "Kyoufu no visual" veut dire le visual de l'horreur. Nous vous invitons donc à imaginer ce qui peut bien s'y trouver. Photos plutôt laides, débilitées en tout genre, perles d'interview et portrait de fans. Si vous y voyez une ressemblance étonnante avec un certains site critiquant la Jpop ne vous posez pas plus de question : les jpop trasheur nous ont inspiré à la base. Bon, nous ne les connaissons pas personnellement, mais la vision de ce site nous rempli d'allégresse quand nous y allons. Bon, ok les blagues sur la mort de hide sont peut-être de mauvais goût. Mais vous connaissez l'humour noir ? Il faut savoir l'accepter aussi. En clair, si vous n'avez pas d'humour concernant tout cela, je le répète encore, passez votre chemin ! Mais si vous avez tout de même envie de nous voir, et que le site ne vous plait pas... Pas de problème ! Une adresse mail est à votre disposition : bakassociation@hotmail.com Nous serons ravies de lire vos réclamations / insultes / félicitations / encouragements / promesses de lapidation [rayer les mentions inutiles] Et puis un dernier mot pour nous excuser auprès de ces pauvres visualeux qui n'ont jamais rien demandé, a part peut-être quand ils ont signé un contrat avec leur maison de disque en tant que groupe de visual kei, qui impliquait ainsi qu'une partie de leur travail se situait au niveau de leur physique... Maintenant si même après avoir lu ça, vous êtes intéressé (grand bien vous fasse) C'est par là que ça se passe !

En juillet et août, vacances obligent, le Net fleurit de nouveaux sites Jpop. En septembre et octobre, rentrée des classes oblige, ce sont leurs tombes que l'on fleurit... Kyoufu No Visual (notez l'erreur du titre) fut une première puisque ce site se voulait une sorte de second Jpop Trash mais uniquement axé sur le rock visuel. L'idée était bonne et pratiquement illimitée dans ses ressources grâce à un public qui fait du ridicule un mode de vie. Le problème est que ses deux fondatrices étaient bien trop fans de La Cage Aux Folles pour effectuer un travail sérieux de démolition et de parodie sur leurs travelos favoris. On ne descend pas Kyo le singe farceur et son 1m12, on l'égratigne un peu seulement, il est trop mignon hi hi hi... Ajoutez à cela des fautes d'orthographe à chaque mot, des vannes encore moins drôles que celles de Jpop Trash (il fallait le faire là!), un style aigre-mou, des repompages un peu partout, une interface ignoble et vous obtenez un site complètement raté malgré un sujet en or. Moralité: écrire des conneries, c'est un métier et cela ne s'improvise pas à la légère. Kyoufu No Visual restera tout de même comme le premier enfant de Jpop Trash, bien que né mongolien...
Ouvert en juillet 2005, tente de survivre depuis août 2005.

Mienai par Ancolie & Pxminh

Bienvenue chez Mienai!!!! Voici un nouveau site consacré pour l'instant au Hello! Project et aux Morning Musume. Les sites français sur ses idoles japonaises étant rares, Ancolie et moi avons décidé de vous donner le maximum d'informations sur elles pour que toute personne, néophyte ou connaisseur, puissent savoir qui sont-elles. Nous espèrons que vous aimerez le site et que vous nous encouragerez. Bonne visite!

Pour certains, Internet n'est rien d'autre que le pillage des idées des autres et nous en avons un parfait exemple avec Mienai. Pour leurs "webmasters", le copier-coller est la plus belle des inventions. Les vacances d'été étant là, ils décidèrent de monter leur propre site généraliste sur le Hello! Project, histoire de tromper leur ennui en attendant les rattrapages. Mais comme ils ne savaient pas écrire, ils se rendirent sur des sites confirmés, comme par exemple Ailand, Girlie Reina, Tiny Mikitty, Ayawai etc. et pillèrent le moindre article, profil ou news pour remplir leurs propres colonnes. Ils aspirèrent tout. Mêmes les fautes! Ils poussèrent le vice jusqu'à apposer leur propre logo sur des images piquées chez d'autres. Un tel comportement ne pouvait laisser indifférent et la lapidation virtuelle fut si terrible pour eux sur les forums des pillés en question qu'ils s'enfuirent... comme des voleurs! On ne les a plus revus depuis. Tout comme l'intelligence, le courage est en voie de disparition de nos jours.
Ouvert le 8 juillet 2005, figé en août 2005, killé en novembre 2005.
http://www.vidoll.fr.tc/
par Mana_59
Encore un site qui a voulu nous faire croire que le rock visuel était plein de vie et d'avenir. Tombé dans le "Vidoll dure" en 2004.
http://hamayu.free.fr
par Reo-chin
Voilà probablement l'un des sites les plus laids qui fut sur Ayumi même si elle n'y était pour rien cette fois-ci. Le fichier index encore en ligne nous confirme une fois de plus que Paint est vraiment un programme de merde. C'est un cadeau que nous a fait le webmaster en abandonnant son site en 2004.
http://memoriesgackt.fr.st
par Emi
Aucune info disponible.

Ayu No tengoku par Ayuyu chan

Site pas vilain et correctement écrit mais qui s'est figé depuis la fin 2004, on ignore encore pourquoi.
www.j-spirit.net
par Yukki
Aucune info disponible.
http://www.natural-beauty.fr.st/
par Laurent

1er site français sur CORE OF SOUL

Aucune info disponible.
http://perso.wanadoo.fr/j-style/
par Laurent
Ouvert dans sa première version le 23 juin 2001 puis le 13 février 2005 dans la seconde. Subitement disparu depuis...

Jpop Trash par les trasheurs

Et oui, le site maudit de la Jpop eut également droit aux honneurs de l'enterrement. Deux fois de suite. Le premier, pour cause de compte japonais retiré (problème de copyright à cause des photos) et le second, censure de Free ou hacking, on a jamais bien su. Après quelques mois passé dans le formol, il fut ramené à la vie par des pratiques vaudous afin de pousser au suicide les otakus et provoquer des ruptures d'anévrisme chez les fanatiques.

Rainbow House par Iarwain puis Naf

Site ouvert en juillet 2003 par iarwain et NAF, des tensions apparurent très vite entre les deux webmasters et iarwain s'en alla en novembre. Dès lors le site subit une longue agonie, NAF préférant l'utiliser pour faire sa propre promotion plutôt que celle de la chanteuse. Déménagement en mai puis vidange du serveur en août 2004, il ne reste aujourd'hui plus aucune trace de ce site sur Ayumi Hamasaki, une victoire de plus pour ses détracteurs.

S.W.E.E.T.S par Pillika

Il n'y a vraiment qu'une fille qui puisse lancer un site sur des gamines aussi jeunes sans se faire lyncher de nos jours. Nous avons une pensée nauséeuse pour tous ces webmasters pédophiles qui s'ignorent, osant faire des sites consacrés à des pisseuses de 10/12 ans pouvant être leurs filles, et qui les mâtent en bikini en les trouvant "super mignonnes". Super malsain ouais! Quand ils couleront, nous ne les raterons pas. Toujours est-il que ce site sur le groupe Sweets ne dura pas bien longtemps pour la même raison que le site Ai Dream ci-dessous car venant de la même webmastrice. Ouvert et fermé en 2004.

Ai Dream par Pillika

Ai Takahashi est probablement la prochaine cheftaine et pin-up des Morning Musume malgré sa forte ressemblance avec Donkey Kong. Lui consacrer un site était donc une bonne idée car elle a de l'avenir et en est qu'à ses tous débuts. Hélas, quand on a déjà d'autres sites à s'occuper à côté, on ne peut pas tout faire et sa webmastrice, déjà très présente ici et toujours pour la même raison, a rapidement délaissé la fille cachée de Zira et Cornélius pour se concentrer sur son site phare. Ouvert et fermé en 2004.

Bonnie Pink par Pyro

Comme première cause de mortalité des sites de Jpop, la paresse remporte le pompon. Un site sur Bonnie Pink, quelle bonne idée! Ça change de toujours les mêmes nazes style Ayumi, Hikki ou les MM. Mais après un bon départ et le prix du meilleur site 2002 sur NFR, son webmaster a cessé de voir la vie en rose. Additionnez ses études, l'usure, et sa flemme proverbiale et vous obtenez un cocktail imparable pour faire crever un site. Dommage! Ouvert en décembre 2002, abandonné en février 2004.

Acchi par Manticlène

Natsumi Abe étant une des plus célèbres idoles du moment, il était évident que sa petite sœur Asami allait avoir des fans et donc des sites lui étant consacrés. Voici celui en version française. On espérait que cela ne se terminerait pas aussi tragiquement que celui sur Natsumi (voir plus bas). Hélas, acchi.jgirlpop.com ne brilla pas vraiment par ses mises à jour et commençait sérieusement à sécher sur la toile depuis quelques mois. Il fut sauvé d'une très longue agonie par l'hébergeur du site, préférant faire des purikula que de la maintenance... Son serveur sauta et tout son contenu avec. Les sœurs Abe n'ont vraiment pas eu de bol en France. Ouvert en septembre 2003, fermé en août 2004.

Capitaine Flamme News
par James Bond008

Les nouvelles fraiches de la jpop - Hot news of jpop

En direct du fin fond de l'univers, le Capitaine Flamme nous rapporte des news du Japon!! Il est très rapide!! Son équipement de transmission lui permet de recevoir et de diffuser à une vitesse prodigieuse, on peut dire qu'il est à la pointe de la technologie. Le seul problème, c'est que cette technologie sortie du cerveau de Edmond Hamilton date des années 50 et ça rame un peu maintenant. Là, il vient juste d'apprendre l'arrivée d'une nouvelle star, Mai Kuraki, et que les Morning Musume venaient de passer de cinq à huit membres... Il a fait des tonnes de mises à jour, mais le temps que ça arrive chez nous, on sera tous morts. En fait, on pense qu'il essaie certainement d'installer des relais ADSL à lampes entre sa base, la planète Megara et la nôtre. Courage! Ouvert en 2002 abandonné en 2003.

Forever & For Eternity
par Sabi

++ POUR TOUJOURS .... POUR L'ETERNITE ++. Tel était le slogan de Forever & For Eternity. Il ne se doutait pas que ce serait dans ce cimetière. Ce site consacré au groupe Do As Infinity a passé une bonne année à pourrir avant d'être fin mûr pour rejoindre notre champ d'osselets. Rongé par les vers en mai 2004.
Hatsubaichu
par Laurent M.
Hatsubaichu est un site de téléchargement de CM (publicités japonaises). Ayu et Gackt y étaient à l'honneur. Le site a démarré en trombe mais comme tous les sites qui basent leur succès sur le téléchargement, il a fait les frais d'une bande-passante saturée et a finalement dû fermer. Lessivé en mai 2004.

Maki510 par Makimaki

Site monté juste pour faire comme tout le monde et sans passion véritable. Vivant sur l'audimat d'un site-locomotive consacré à Mari Yaguchi, tout en se croyant autonome et indépendant, Maki510 grimpa rapidement les échelons malgré un design et des toiles de fond pouvant faire rire Les Deschiens eux-mêmes! Lâché par son rabatteur de visiteurs, Maki510 commença son long naufrage à l'instar du Titanic jusqu'à ce qu'il ne lasse totalement sa webmastrice estimant la Jpop plus assez bien pour elle. Le contraire est peut-être également vrai... Ouvert en mai 2002, fermé en août 2004.

Kawaitomi par Pillika

Ouvrir un site sur Hitomi Yoshizawa était une bonne idée mais en 2000 ou 2001. A cette époque, elle était jolie et attirante mais à partir de 2002, elle s'est transformée en un cube de viande, perdant ainsi tout son charme, sa popularité et la plupart de ses fans, dont sa webmastrice française. Ouverture le 25 octobre 2002, fermé le 10 novembre 2003.

Coco Lee par The Arron

Peut-être ouvert en 2001 mais sûrement abandonné en janvier 2003.

Oto par Japan Vibes
Le concept Oto : Le public des amateurs de la musique japonaise ne fait que croître de jour en jour. Cependant il n'existe à ce jour aucun média profesionnel à grande échelle qui permette de diffuser un information conséquente sur la J music.  Nous avons crée Japan Vibes, qui est le premier magazine qui traite de manière profonde de la j music en France, mais cela ne suffit pas. D'une part parce que Japan Vibes est un magazine sur le  Japon en général et d'autre part parce qu'il est actuellement impossible de lancer un magazine ne traitant que de la musique japonaise étant donné le marché minuscule que nous représentons. Cependant Internet nous permet aujourd'hui de véhiculer un grand nombre d'informations,  rapidement et pour un prix modique. Internet reste le seul et unique média qui nous permet à tous de vivre notre passion, d'acheter  nos disques ou de communiquer avec d'autres fans. Pour cette raison, nous avons conçu Oto qui apporteras un contenu supplémentaire à Japan Vibes sur la musique japonaise. Internet permet une mise à jour immédiate ainsi que l'apport du son ou de la video. Le but étant de créer un véritable consortium d'information autour de la culture japonaise. Oto comportera dans un avenir proche un espace communautaire très important : Le Syndicat. Qui a pour mission de réunir les amoureux de la musique japonaise de tous pays sous une structure flottante dénuée de tout esprit de competition. Un noyau de fans activistes qu'il faudra dévelloper  au delà des frontières afin de rendre notre passion plus présente au yeux du grand public. Car c'est uniquement entre nos mains que dépend le dévelloppement de la musique japonaise en France, voir en Europe. Les fans sont les seuls à pouvoir faire bouger les choses sans espérer  toute considération matérielle. Le site est actuellement en dévelloppement et nous espérons que vous saurez être patient. Restez à l'écoute en visitant le site de Nihon Flava Production ou en lisant Japan Vibes.

Les amateurs se prenant pour des professionnels nous ont toujours beaucoup amusés à Jpop Trash. C'est le cas ici. Rien n'est jamais venu de ce site venant des auteurs de Shibuya 109 (voir plus bas). Etonnant non? La page web de Oto le petit robot, croisement bâtard entre un soldat de Dark Vador et Bioman, ainsi que l'obscur "Syndicat" (on sent les cailles là...), ont réussi la prouesse de fermer leurs portes avant même de les ouvrir. De l'argent bien dépensé en nom de domaine tout ça ! Sorti de l'usine en 2002, mis à la casse en 2003...


Japanese Music par ?

Ils ont promis de revenir en mars 2003...

JnK Music par Luc Yang

Celui là, on l'a surveillé longtemps! Il lui a fallu plus de 3 ans pour rendre l'âme! C'est un putain de survivor par rapport à la brochette d'accidentés ici présents! Seul, avec peu de moyens, il a fait un site qui a enterré ceux qui se prétendaient "grosses pointures". JnKMusic est le site Jpop en français qui a eu la plus longue existence. Bravo à son webmaster! Si tous les fans étaient comme lui, la Jpop serait florissante sur le Net et Jpop Trash se retrouverait au chômage. Ouvert en 2001, fermé durant l'été 2004.

Le Nuage d'Hitomi par Belle Hitomi

Ce site canadien n'avançait plus depuis mai 2003. Le webmaster nous explique pourquoi:

"Well, for those who didn't noticed it, I haven't updated Le Nuage since a long time... and I don't plan to anymore. My objectif was to offer videos for those who can't downlaod the huge files whioch was back then, on IRC but now, with the emergence of BT, my website is now useless, except for the galleries and the PB. I'm a university student and it doesn't let me a lot of time to work on Le Nuage. However, if someone want to start to work on my website, I would not mind. Right now, the only thing which could be possible would be to concentrate on picture galleries. Heck, I still have that Yossui gallery III that I never uplaoded... Anyway, if someone want to continue Le Nuage and give back a little glory to Hitomi, just e-mail me"

Tabernacle! Ouvert en 2002, fermé en 2003.

Aucune info disponible.

AznSpirit par ?

Aucune info disponible.

Morning Bijin par Rowen

Site principalement consacré à deux anciennes Morning Musume et animé par la reine des cosplayeuses en France. Mais entre s'en occuper et exhiber ses grosses fesses dans des salons pour ados attardés, il faut choisir. Pendant deux ans, elle nous a souhaité un "joyeux Noël 2002" sur la page d'accueil... On t'aime quand même Roro. Ouvert en 2002, abandonné au pied du sapin la même année.
Aucune info disponible.

Ami Suzuki white angel par Pantsu
Bienvenue sur l'unique site français consacré entièrement à la chanteuse japonaise Suzuki Ami. Pour le moment, l'accès aux différentes rubriques du site est impossible car je suis en train de le terminer et de l'améliorer graphiquement. Il reviendra plus complet et je l'espère un peu plus beau. Pour ceux qui ne la connaissent pas, Suzuki Ami (ou Amigo) est une jeune chanteuse de JPop (Japanese Pop). Révélée en 1998, elle s'est aujourd'hui retirée (temporairement nous l'espérons). Fait par un fan, White Angel a un but double : faire connaître cette adorable chanteuse, et également une musique encore trop peu connue chez nous. Je vous remercie de votre visite. Et n'hésitez pas à me contacter si vous avez des questions.
Pantsu, le webmaster.

Faire un site sur un(e) artiste n'étant quasiment plus en activité, c'est la voie ouverte à son abandon pur et simple dans les mois à venir faute de news et donc de motivation. C'est ce qui s'est passé ici. Dommage pour la petite grenouille Amigo. Ouvert en 2002, abandonné en 2003.
http://sukinajapanpop.free.fr/ Aucune info disponible.

Mini Mari par SM

Le webmaster publia ce communiqué pour expliquer l'arrêt de son site:

MINI MARI , C'EST FINI ! Et oui, cela devait arriver un jour, ça couvait même depuis quelques mois pour moi. Alors, de suite, je réponds à la question fatidique : POURQUOI ? La raison est toute simple, parce que j'en ai ras le bol ! Lancé en 2001, alors que la plupart des sites de musique japonaise n'était consacré qu'aux guignols "visuel" et à Namie Amuro, Mini Mari a quasiment deux ans et demi, j'en ai fait le tour et ça m'ennuie. Résumons un peu le site en quelques phrases. J'ai proposé gratuitement des médias en pagaille jusqu'à ce que Free me bannisse de chez eux pour cause de prise de comptes sauvage mi 2002. Ça tombait bien finalement car j'en avais marre de savoir que des gens qui me crachaient dessus venaient quand même pomper tout ce que je proposais. Des tonnes de photos ont été mises en ligne, photo books inclus, des fanfics drôles également sans oublier une "doll" superbe réalisée par Kat qui a montré qu'avec un peu de talent, on pouvait faire autre chose sur un site que de proposer uniquement du téléchargement. Deux forums très fréquentés donnaient la parole aux fans. Et début 2003, pendant un petit mois, Mini Mari a disposé du seul bbs graphics (un vrai de vrai made in Japan, pas un petit script minable acceptant des fichiers de moins de 100ko comme on voit sur les forums en php) existant en occident avant que le serveur sur lequel il était installé n'explose à cause d'un trop plein d'entrées. Je pense avoir fait correctement mon "boulot" de webmaster et je ne crois pas qu'on puisse aller plus loin avec Mini Mari. Peut-être avec du fond comme des interviews ou ce genre de machin mais bon, ceux qui ont déjà lu ou traduit les bavettes des Morning Musume savent à quel point ce qu'elles racontent est nul et inintéressant au possible. Alors basta.
De plus, les Morning Musume sont devenues de bonnes grosses merdes bien molles depuis presque deux ans. Certaines mauvaises langues diront que dès le début, elles étaient nazes. C'est pas faux. Les Morning Musume, ainsi que toutes les idoles, c'est avant tout de la daube musicale mais il y a une certaine fantaisie dedans et les filles sont attendrissantes avec leur côté godiches empotées. En fait, pour apprécier les idoles, il faut le sens de l'humour et celui du second degrés. Je plains de tout cour ceux qui les prennent au premier et il y en a plein... Quand on voit le niveau de certains fans de Ayumi Hamasaki, ça fait presque peur. Maintenant, les Morning Musume ne valent plus un clou. Leurs meilleures années et titres sont derrière elles. Après plus de cinq années d'exploitation forcenée, elles sont usées, finies, lessivées et produites par un Tsunku dans le même état. Même les sous-groupes sont délaissés. Les Tanpopo et Petit Moni sont quasiment morts, les Mini Moni font des chansons qui ne sont même plus drôles, ce qui les sauvaient avant du bûcher, et comment pardonner les dernières unités en date telles que Romans, ZYX ou le futur AA ? N'importe quoi ! Les Morning Musume ont marqué leur temps, c'est une évidence, comme l'ont fait Speed avant elles et d'autres encore avant, mais là, c'est fini. Le groupe est en phase terminale bien que Tsunku continue son acharnement thérapeutique sur elles, histoire d'exploiter encore le filon qui est hélas! bien tarit. Deux ou trois chansons de bonnes par an en moyenne toutes unités confondues, des groupes sans âme crées juste pour faire des coups de pub, des castings annuels n'apportant rien, les membres les plus anciens, ceux qui ont fait le succès du groupe, poussés de plus en plus sèchement vers la sortie pour donner libre champ à des pisseuses moches, stupides et engagées juste pour plaire aux pédophiles nippons. Même Mari Yaguchi en solo, ça ne donnerait rien. Elle rejoindrait très vite la cohorte des ex Morning Musume qui ne marchent pas, comme Sayaka Ichii, Yuuko Nakazawa et Maki Gotô. Il faut être réaliste. Non vraiment, ça ne me donne plus envie de continuer alors autant arrêter. Quand on se force, ça donne toujours de mauvais résultats et je ne veux pas faire de mon site une épave  abandonnée sur le Net faute d'intérêt comme il y en a tant, je préfère le saborder. Il est hors de question en plus que quelqu'un le reprenne. J'aurai l'impression de voir ma copine avec un autre mec. :(
Mini Mari s'arrête donc avant de lasser son public comme il lasse déjà son webmaster. Le bilan est on ne peut plus positif. En deux ans et demi, ce site a écrasé toutes les autres pages perso occidentales en Jpop. Près de 620 000 visiteurs et ce, sans aucune triche de compteur, j'insiste bien là-dessus. Je ne parle même pas du nombre de sites secondaires que Mini Mari a fait vivre de par son audience. En musique japonaise, à part de gros sites généralistes en hébergement payant, personne n'a fait mieux niveau audimat et c'était pourtant tellement simple. En étant bien organisé côté favoris, il suffit d'une demi-heure par jour. Faire un site Jpop qui cartonne est à la porté du premier débile venu, la preuve ! J'ai également killé les deux forums de Mini Mari. Ça donnera l'occasion aux webmasters d'autres sites français sur les Morning Musume de s'occuper un peu plus du leur plutôt que de squatter les miens, chose que je n'ai jamais compris. C'est pas en passant son temps dans la boutique d'à-côté qu'on rend la sienne attrayante... Ce site m'a comblé (mon ambition première était de faire 10 000 visites grand maxi...) et m'a permis de rencontrer des gens très bien sous tout rapport. Je reste en contact avec eux et je continuerai à m'intéresser aux Morning Musume comme je le fais depuis leurs débuts en 1998. Je ne vais pas les larguer comme ça, même si je me concentrerai uniquement que sur mes trois favorites, à savoir Mari, Natsumi et Rika. Je ne regrette rien mais là, ça suffit. Je retire donc mes billes. Partir en pleine gloire, c'est bien, ça permet d'être regretté ensuite, même si dans 15 jours, tout le monde aura oublié Mini Mari... Et moi le premier.

Tout est dit. Ouvert en juillet 2001, fermé en octobre 2003.


TomomiKahala.com par ?

Ouvert en 2000, réouverture prochainement...


Mika Nakashima par Pillika

Concevoir un site demande à son webmaster du temps mais surtout de la passion. Ce n'est pas en appréciant deux ou trois chansons d'un(e) artiste, comme ça, parce que c'est dans l'air du temps, qu'on perdure sur la toile. Le seul site français sur Mika Nakashima n'a pas échappé à cette règle. Ouvert en mars 2003, fermé en août 2003.


Nacchi par Kat puis SM

Site conçu par une pro du design web mais rapidement délaissé. Repris ensuite par quelqu'un d'autre pendant un an et demi puis finalement totalement abandonné faute de temps et d'envie. Ouvert début 2002, fermé en juin 2003. A subi une tentative de profanation à la pioche en octobre 2003 par un gusse ne sachant même pas faire un tableau en html. Sans succès évidemment...


http://amuro.namie.free.fr

Te Amuro par Sakali Hadi

Aucune info disponible. Défénestré début 2003.

http://domestic.nihon-fr.com/24ko

24ko Cylinder par Shinji

Aucune info disponible. Accidenté début 2003.

http://www.utada-hikaru.ht.st

Utada-Hikaru.ht.st par Ryoma

Aucune info disponible. Noyé dans les toilettes début 2003.

http://nobuouematsu-fr.nihon-fr.com

NobuoUematsu-fr par Milpp

Aucune info disponible. Etranglé avec un fil dentaire en décembre 2002.

http://domestic.nihon-fr.com/tetsu-fr

Tetsu-fr par Shinji

Aucune info disponible. Tombé d'ssus début 2003.

http://dear.to/exosphere

Exosphere par Anne

Aucune info disponible. Enlevé par les extraterrestres début 2003.

http://md.nihon-fr.com

Minna par Funsui

Aucune info disponible. A attrapé la peste en décembre 2002.

Listen To My Heart par Yenkong

Aucune info disponible. Entré en agonie en novembre 2002.

Ayu-Fan par Suchy

S'étant rapidement spécialisé dans la diffusion de mp3 et de vidéos, Ayu-Fan n'a guère tardé à se faire virer de chez son hébergeur. Ses fans eurent beau hurler à mort, le site se retrouva sous les ponts et avec une valise de mp3, on ne va pas bien loin. Ce n'était en effet pas les maigres informations glanées auprès d'un site français tout aussi mal en point (ForumJapon) qui l'aurait sorti d'affaire... Ayu-fan est décédé en mai 2002, et on attend toujours sa résurrection!

JapoNippon par David Corrêa
Vous aimez le Japon? Les jeux vidéos? La J-musique? Alors vous êtes à la bonne place! Au programme : Le Japon actuel J-pop Jeux Vidéos Et autre!
Site fourre-tout moche, mal fichu, et piquant ses rares parties textuelles à Jpopfrance. Entre son pad et son logiciel html, le webmaster a choisit. Ouvert le 13 janvier 2002, abandonné en mai 2002.

kaorin.fr.st par Pillika
*¤* Bienvenue sur le premier site Français de Kaori Iida *¤*
Ce site est consacré a la magnifique Kaori qui fait partie du plus célèbre girls band Japonais, les "Morning Musume".
Tentative louable que de pondre un site sur une des Morning Musume les moins célèbres malgré ses qualités. Hélas! sa webmastrice jonglant avec tant d'autres sites que les updates et le reste ne vinrent jamais. Ouvert en décembre 2002, fermé en mai 2003.

Wonderful MAX!!!! par Gouki
For me MAX (Maximum Active eXperience) is the biggest group in the world. I fell in love with this group as soon as I listened for the first time one of their song. It is an unforgettable group in history and future of the Jpop. Then if you don't know this wonderful group, I hope that this page will give you the desire to listen it!!!!!
A fait le maximum avant d'abandonner en juin 2001...

matsutakako.fr.st

Aucune info disponible.

mochidakaori.jpopfrance.com par Lain

Site qui s'est figé dans le temps. Nous eûmes même droit à une interface en Flash non finie. Apparemment, le webmaster perdit très vite la foi en son idole et laissa son site-fantôme se zombifier mois après mois... Abandonné en 2002.

keiyasuda.jpopfrance.com par Bully

Tentative avortée d'un site sur la moins populaire des Morning Musume. Faut le faire, quand même! Même les japonais ne s'y lançaient pas! Abandonné en 2002.
 
J-music Pétition par Repressor
La Jpop a aussi ses rêveurs! Inonder la France de musique japonaise à l'aide d'une pétition online! C'est toujours beaucoup plus simple que d'aller bosser soi-même sur le terrain! La pétition a réuni 600 signatures en gros, dont la plupart sont des pseudos, sans parler de ceux qui ont signé plusieurs fois de suite. Crédible! Ouvert en octobre 2002, "en reconstruction" depuis novembre 2002...

 
Adonys par Wei
Site de Paroles et de Traductions Jpop, Jrock et Visual Kei, Jpop, Jrock and Visual Kei Lyrics and Tanslations Site
Site intéressant puisque proposant des traductions de lyrics surtout de rock visuel. Hélas! à moins d'être accro à ça ou de parfaitement maîtriser la langue, ce genre de travail se révèle vite fastidieux. Agonie commencée en avril 2002.

mylittlelover.jpopfrance.com par SM

Voici le rêve d'une simple page qui s'imaginait devenir site. De toute façon, il y avait trop d'entorses aux règles du bon webmaster: page trop longue, trop de texte, graphisme pas assez accrocheur, sujet peu porteur... Ouvert et fermé en 2002. 

 
Nihon-Flava par Nihon-Flava
L'association à pour but de promouvoir la diversité de la production musicale Nippone sur le territoire français.
Le site de Nihon-flava réitère l'aventure glorieuse du site Shibuya-109 avec les promesses d'une institution durable faites par des "professionnels" de la Jmusic. Leurs bals, Netsu No Kaori, n'avaient de japonais que le nom vu la musique simiesque qu'ils passaient (rap, hip-hop, r'nb etc.). Quant aux invités, ils étaient probablement recrutés dans les caves du 13e arrondissement. Le souvenir que nous gardons de ce site et de ses photos ne cessera jamais de nous faire rire. Disparu en 2003.

 
Blood par Mani
Site "essai" sur Dir En Grey pour sa webmastrice qui s'était juste arrêtée à la page d'accueil. Ouvert en août 2002, fermé en septembre 2002.

 
Fukada Kyôko par Julien Sonzogni
Site temporaire sur l'idole Fukada Kyôko - Mannequin, actrice de dorama, chanteuse, ambassadrice de grandes marques, Kyôko est la muse d'une époque, symbole de la perfection féminine aux yeux des Japonais.
"Site temporaire". En voilà un qui était destiné dès le début à finir dans cette fosse commune. Fermé le 10 novembre 2002.
 
Shutter Speeds par Mani
Site sur Glay, fermé à la rentrée 2002 pour cause de crêpage de chignons entre la webmastrice de Shutter Speeds et celle d'un autre site sur Glay plutôt portée sur le monopole. Ah les femelles...

 
L'Arc-en-Ciel
( + Le papillon s'endort... Et ne se réveillera sans doute pas... Après une assez longue réflexion, j'ai finalement décidé de fermer Butterfly's sleep... Les raisons de cette décision sont diverses: l'inactivité du groupe, le manque d'enthousiasme pour faire des mises à jour, l'envie de voir ou de créer autre chose... Je n'oublierai certainement pas que l'Arc-en-ciel est le groupe qui m'a permis de m'intéresser et de mieux connaître la J-music... Il reste pour moi le meilleur groupe de J-rock... Bien qu'il n'y aura certainement plus aucune mise à jour, je tiens tout de même à laisser le site accessible au cas où vous pourriez encore y trouver quelques informations... Bien sur, le forum, le chat et le reste de la communauté restent ouverts... Si vous désirez me laisser un message, le livre d'or est lui aussi toujours là... Peut être, un jour, l'envie de reprendre le site en mains me reviendra, qui sait...
Fermé en août 2002.
 
Japansphere par Bourdu
Pourquoi Japan Sphere ? Nous voilà ici en train de constituer une équipe de jeunes gens âgés de vingt à trente ans, avec l'idée de monter un site Web qui espérons-le, deviendra la référence en matière d'information et d'analyse en matière de médias japonais: de la musique et des "anime" jusqu'aux jeux vidéo et autres sujets reliés. L'éventail est vaste et nous impressionne un peu, mais nous avons décidé d'y aller progressivement, jusqu'à devenir un jour, qui sait, un véritable magazine on-line.
C'est beau de rêver. Fermé le 09 octobre 2001
 
Music Japan par Mikazuki
Musicjapan is open again ^-^...This time, no mp3 or mpeg...sorry! Only news, pictures and communications *-* Now I have my own chatroom..so slowly... And my BBS, you can add to my newsletter! Happy opening :)
Fermé le 10 novembre 2001.
 
Suteki Hana par Meredis
Tout sur la musique pop japonaise, aussi appelée J-Pop, et ses artistes: Namie Amuro, Hayumi Hamasaki, Mai Karuki, Noriko Mitose, Rikki, Emiko Shiratori, Hitomi, Amie Suzuki, etc.
Suteki Hana était une mini data base Jpop qui plagiait le contenu du site Idols Impact mais qui ne proposait en fait qu'un résumé très exhaustif de la data base originale et le tout dans un français approximatif. Le site n'a duré qu'une saison et sans aucune mise à jour. Autant dire que vous n'avez rien raté. Ouvert en juillet 2001, fermé en novembre 2001.
 
Ayumi Hamasaki World par Kervala
Ce site plurilingue était d'envergure internationale. il servait le côté obscur de la Jpop en se consacrant uniquement à Ayumi Hamasaki, star droguée de la scène musicale japonaise. Il servait aussi de vitrine à un gros trafic de mpeg. Fermé en septembre 2001.
 
Komorebi par Bary
Venez vous attarder sous l'ombre d'un cerisier... Vous retrouverez des illustrations de qualités sur des bandes dessinées, des dessins animés, des jeux vidéos, des groupes musicaux et mannequins japonais...
Site graphiquement agréable mais incomplet et promettant de nombreuses rubriques toujours laissées à l'abandon. A force de feignasser, Komorebi a fini par fermer boutique. Ouvert durant l'été 2000, fermé en 2001.
 
Jpop.fr par Ericelgo
Moi c'est Éric, je suis français mais je n'aime que la japanese pop depuis un certain moment déjà! Par conséquent je me suis décidé à faire un site sur mes idoles favorites et de vous les faire découvrir pour ceux et celles qui ne les connaissent pas encore !!Vous avez des questions ou désirez bavarder avec moi, n'hésitez pas !!! voici mon e-mail Ericelgo@wanadoo.fr ou sinon vous pouvez me parler sur icq : 1160955xx.Mon artiste préféré est bien sûr la superbe Namie Amuro, c'est un peu normal vu sa carrière et son talent, on ne peut que l'aimer ! J'espère en tous les cas que ce site vous plaira, et vive la Jpop !!!
Jpop.fr était un site qui se plaisait à offrir des vidéos de Jpop. Hélas, l'hébergement chez Respublica ne permettait pas de dépasser 1ko/seconde. Ericelgo a jeté l'éponge après quelques mois de conception web fort douteuse. Ouvert en janvier 2000, fermé en 2001.
 
Nippon Connection
manga, mp3 jrock, Jpop, anime, jeux videos, webcams, televisions, fanfictions....
Ils sont jeunes, ils sont beaux, ils sont ambitieux, ils aiment le Japon, et ils ont l'intention de révolutionner le web nippophile! Vous en connaissez beaucoup comme ça! Avec Nippon Connection, vous y avez droit. Le site a fermé le rideau dès la rentrée des classes 2001. Et oui, il y a un temps pour s'amuser, et un temps pour étudier. N'est pas webmaster qui veut.
 
Saita Jpop par Bertrand
Discographies, Skins Winamp, Galleries, sur les artistes de J-POP:D&D, Dream, Hamasaki Ayumi, Olivia, Suzuki Ami, Trinity, Folder 5, Max.
Data base sur les chanteuses Jpop abandonnée après seulement quelques mois. Ouvert en avril 2001, fermé en 2001.

 
Le Locker par SM
AVANT : vous accéderez à mon locker perso, là où je stocke mes MP3 de Jpop. Vous pourrez télécharger ce que bon vous semble (cochez le titre qui vous plaît puis cliquez sur le bouton "download" en haut). Pour l'instant, il y a à peine une centaine de titres mais d'autres arriveront bientôt. Enjoy! :) Au fait, pour les minables qui seraient tentés de foutre le boxon, grâce à myplay.com, je sais quand et qui fait quoi sur le locker. Alors attention...
APRÈS : Il semblerait que myplay.com ait fermé le locker Jpop de Stardust. Voyant le nombre de connexion assez importante, je suppose qu'ils ont dû comprendre que je m'en servais pour mettre à la disposition de tous mes MP3, et non pas dans un cadre strictement personnel comme le contrat le stipule. Donc, le locker de Stardust, c'est fini. Dommage! J'espère que vous en avez tout de même bien profité.
Le Locker est un dossier contenant quelques dizaines de mp3 Jpop. Cela permet au départ à un utilisateur de faire une sauvegarde de ses musiques sur le net. Tentative pour faire découvrir de nouveaux titres? Technique maffieuse pour attirer des cliqueurs? Une activité si peu légale n'est pas passée inaperçue, et le Locker a été promptement fermé par MyPlay. Quand on n'a pas la bande passante adéquate, on ne s'amuse pas à faire du site de téléchargement. Ouvert en juin 2001, fermé en août 2001.
 
Music Japan par Ayanami
j-pop, amuro namie, hamasaki ayumi, utada hikaru, mp3, video, paroles, version francaise japonaise et anglaise.
Ils sont jeunes, ils sont beaux, ils sont ambitieux, ils aiment le Japon, et ils ont l'intention de révolutionner le web nippophile! Tiens? je me répète? Encore un site de téléchargement. L'interface est aussi déboussolante qu'un BBS japonais, avec des couleurs et des gifs partout. Nautamine only! Décédé en juillet 2001.
 
B-Zone par Bourdu
Soyez les bienvenus dans ma section Jpop ! Hein ? Qu'est-ce que la Jpop ? Et bien, et bien... Jpop est le diminutif de Japanese Pop (pop japonaise), mais son sens est souvent étendu à d'autres styles de musique japonaise, comme par exemple le JRock. Vous allez donc découvrir un monde musical extraordinaire. ^_^
Ils sont jeunes, ils sont beaux, ils sont ambitieux, ils aiment le Japon, et ils vont faire un portail sur l'anime et la Jpop dans un seul et même site. Vous n'y croyez pas? Et bien, vous avez raison. Ça n'existe pas. L'anime, c'est immense à traiter, et la Jpop n'en parlons pas. Le site a fait quelques rubriques intéressantes mais rien de plus. Ouvert en été 2000, fermé en été 2001.
 
Shibuya 109 par Shibuya109
Nous voulons créer un lien qui nous permettra d'apporter l'actualité japonaise, à travers l'organisation d'évènements tels que des soirées, des conventions, des salons ...etc. De plus, nous privilégions nos membres avec des services qui leur sont uniquement destinés, tels qu'une centrale d'achats qui leur fait bénéficier de toute l'actualité japonaise (CD, LD, DVD, mangas, art-books, jeux vidéos et bien d'autres choses), ainsi que des soirées projections privées qui leurs permettent de découvrir toutes les sorties les plus récentes autant en animation qu'en J-Music !
Ils sont nombreux, ils sont offensifs, ils sont pour le monopole et ils vont représenter la Jmusic à eux tous seuls. Malheur à vous si vous leur barrez la route! Seulement, l'animation des conventions ne donne aucun avantage sur le Net, et ce site sans contenu en fit vite les frais. Le trucage du compteur de visites, les questions posées anonymement par les propres webmasters sur leurs forums afin de les remplir, sans parler des messages où les membres se félicitaient mutuellement de leurs futurs projets hypothétiques finirent de les discréditer totalement. Ouvert en septembre 2000, fermé en 2001.
Torii par Reyep & Tanja
TORII Webzine officiel de l'Association Nihonjin café
Site de communication pour les amoureux de japon.
Des informations sur les mangas, la musique japonaise...
Quand on touche un peu à tout, on finit par ne toucher à rien. On a là un des premiers sites nippophiles qui a servi d'exemple à ne pas reproduire. Ne jamais trop promettre. Ouvert durant l'été 1999, fermé en mars 2001.
 
Psy's Fan Page par Jérôme
Bienvenue sur le premier site bilingue
consacré au groupe de musique pop japonais : PSY-S
Ouvert début 1999, fermé fin 2000.
 
Psychotrope par Icebreak
La Jpop/Jrock/Visual en intraveineuse Psychotrope a pour seule vocation de servir de portail entre les amateurs de musiques japonaises en France. Merci au $$CPT$$ visiteurs.
Psychotrope devait être LE portail absolu en matière de Jmusic. Si vous aviez attendu encore 3 ans, vous auriez peut-être eu des pages avec un contenu derrière les menus de la page d'accueil. Fermé fin 2000.
 
LSJ par LSJ
Qui s'en souvient encore? LSJ était une jolie data base Jpop victime d'une mauvaise chute pendant la préparation d'une nouvelle version plus percutante. On attend encore... Fermé fin 2000.
 
Jpop Soul par Ryo99
Jpop's soul prend un nouveau tournant, ce que nous souhaitons moi et Somaninn (alias asianEvoL) est de vous faire découvrir la production musicale japonaise sous tous ses aspects, et surtout vous présenter des artistes peu connus ou même pas du tout. Lorsque l'on parle Jpop, ceux qui s'y connaissent un minimum pensent automatiquement à Utada ou Sakai Noriko, bien que ces deux artistes soient très respectables il faut savoir que le Japon est le second producteur mondial de musique (juste derrière les USA), une multitude d'artistes très intéressants ne sont encore connus qu'au Japon et quelques autres en Asie. La mission de Ryo, même si elle est très ambitieuse, est de vous faire aimer, à vous, amis européens et francophones de la planète, la richesse du paysage musical nippon.
Des promesses, encore des promesses... Fermé fin 2000.

Japan Pop par Julien
JapanPop.com est un site français créé le 9 juin 1997. Nous recherchons actuellement des personnes capables de traduire le site en Anglais, Japonais, Allemand, Espagnol et Italien pour se faire connaître en Europe. Si vous avez envie de participer à la création du site (écriture d'articles par exemple) ou à son développement en général, contacter nous à l'adresse suivante equipe@japanpop.com.Merci.
Ouvert durant l'été 97, fermé début 2000.
 
Psychommunaute par Kei
AVANT : La Psychommunaute accueille les fans de Jrock, Jpop et Visual Kei (inscription gratuite) et leur permet de partager leur passion et participer aux rubriques du site : articles, galeries, chroniques, traductions de lyrics, fanart, fanfic, MP3s, message board, chatroom sur IRC...
APRÈS : L'association cesse ses activités, le milieu jmusic en France ne mérite pas d'être soutenu, il n'est fait que de guerres et d'hypocrisie. Merci à ceux qui ont soutenu Yume No Niwa.Vivez votre passion pour vous !
On touche ici à un fait avéré : les communautés de fans de Jpop ne seront jamais unies car il y en aura toujours un qui voudra être calife à la place du calife, un autre qui voudra imposer sa vision des choses etc. Cela forme de petits clans complotant chacun de leur côté. La pression monte et l'affrontement final arrive un jour, avec règlements de compte d'une violence inouïe et, au bout du compte, la fermeture totale du site et autres travaux déjà engagés. Voila qui n'est guère encourageant. Allez hop! Dans la fosse commune avec Hide!
 
Rock In Japan par Sempai 
Sur ce site vous découvrirez des artistes de J-ROCK (Rock Japonais) mais également d'autres styles (Pop, R&B...)J'ai moi même découvert cette musique grâce à Internet, j'en suis tellement tombé amoureux que j'ai décidé de faire mon propre site afin, de vous faire découvrir (et apprécier) cette musique qui vaut vraiment la peine d'être connus. N'hésitez pas à me faire part de vos premières impressions.
Ça partait d'une bonne idée au départ. Il n'y avait pas de site généraliste Jpop, mais voila ce qui arrive lorsqu'on a les yeux plus gros que le ventre. Ouvert vers la fin 99, fermé fin 2001.
 
Nihon Musique par Xavier 
Si vous voulez tout savoir sur la Jpop, ce site est parfait pour vous. Bien sur vous ne trouverez pas tout sur ce site, mais vous pouvez toujours nous faire savoir ce que vous recherchez pour que nous puissions vous fournir de meilleur renseignements.
Le premier site que nous ayons enterré. Ouvert durant l'été 99, fermé fin 99.

Au suivant !

Vous allez tous y passer !!!

Citation mémorable lue sur Psychotrope :


"La différence entre le Jrock et la Jpop est assez tenue. Pour moi c'est un peu la même chose même si j'y associe des groupes plus mûres comme xjapan, l'arc~en~ciel ou encore Globe. J'ai peut être une vision étriquée de la réalité mais un groupe comme Puffy par exemple c'est du Jpop, peut être parce que ce sont des nanas, ou je ne sais koi, allez savoir. De toutes les façons c'est mon avis. Pour moi, la japan pop, c'est plus les idoles comme Noriko Sakai ou Amuro et aussi les groupes commes Max ou D&D ou feu SPEED. La Jpop c'est souvent des rythmes entrainant assez simple et jolie. C'est quelque chose de doux mais pas le genre de truc à écouter en boite. C'est plutôt le truc à écouter pendant des révisions où dans son bain. Je ne saurais donner d'autres détails si ce n'est que la Jpop représente pour moi mon premier amour avec la musique japonaise et ben le premier amour on s'en souviens toujours."

Icebreak

NB : Les fautes et autres erreurs de syntaxe n'ont pas été corrigées pour rendre le texte encore plus percutant dans sa pauvreté.

 

Merci à tous les webmasters à deux balles et autres "passionnés" d'un été qui contribuent à l'avenir florissant de cette page. Webmasters de sites Jpop, n'oubliez pas les critères de sélection pour rejoindre la fosse commune Jpop :

- Vous penser révolutionner la Jmusic en France avec un site vide.
- Vous basez votre politique sur le téléchargement.
- Vous mettez l'accent sur l'aspect graphique et chiez sur la rédaction.
- Vous ne connaissez pas un mot de japonais et encore moins sa culture.
- Vous êtes à l'origine fan de manga et êtes persuadés de vous reconvertir en pro de la Jmusic.
- Vous avez appris le français en lisant les éditos de Yumedia.
- Vous êtes fans d'un style musical disparu au Japon comme le rock visuel.
- Vous pensez qu'Ayumi Hamasaki est belle et a du talent.

Aucune remarque ne sera prise en compte concernant le retrait de votre site de cette page. Si vous vous en étiez un peu plus occupé, vous ne seriez pas là !

home